Le béton prêt à l'emploi

Coulage béton
Coulage de BPE - © NorGal, Fotolia
Vous souhaitez vous faire livrer du béton par camion toupie ?
Devis Gratuit

Qu’est-ce que le béton prêt à l’emploi ?

Le Béton prêt à l’emploi (BPE) est un béton qui, comme son nom l’indique, peut directement être utilisé sur le chantier. Cela implique qu’il est fabriqué dans une centrale à béton fixe et peut donc posséder des caractéristiques bien spécifiques.

De manière générale, le béton est un mélange de ciment, d’eau et de granulats en proportions différentes selon le type de béton souhaité. En plus de ces 3 constituants, on peut ajouter des éléments complémentaires, les adjuvants, qui vont être incorporés pendant le malaxage et qui vont renforcer certaines propriétés du béton.

Loin d’être anodin, l’ajout d’adjuvants va permettre d’influer sur de nombreuses caractéristiques du béton : sa résistance mécanique, sa résistance face au choc, sa maniabilité… Il est donc important de bien choisir les éventuels adjuvants à utiliser en fonction du climat de l’ouvrage et du type d’utilisation que l’on veut en faire.

Le saviez-vous ?

En travaux routiers, le facteur pluie est relativement important. Un béton bitumineux trop perméable risque de se gorger d’eau. En hiver, l’eau peut geler dans certaines régions, ce qui a pour directe conséquence une augmentation de son volume et donc un léger gonflement de la chaussée. Après fonte de l’eau, il y a création de bulles d’air qui vont, selon la densité du trafic, entraîner un vieillissement précoce de la chaussée. Avec un ajout d’adjuvant, on peut donc par exemple limiter la fissuration du béton et donc l’infiltration d’eau.

Pourquoi utiliser du BPE ?

Il faut commencer par voir l’aspect technique car avec la réalisation du BPE en usine on s’affranchit de tous les problèmes que l’on peut avoir avec une fabrication sur chantier (béton non homogène, pénibilité de la manutention). À ne pas négliger également, la précision obtenue dans les dosages et le malaxage bien mieux maitrisé en centrale que directement sur le chantier. Le béton obtenu pourra également avoir exactement les critères souhaités avec l’assurance que tous les tests de qualité ont bien été respectés. Mais ce n’est pas tout, les cadences en usine permettent aussi une meilleure productivité tout en réduisant les coûts liés à la gestion logistique du matériel (immobilisation, réception, stockage).

C’est un matériau de qualité permettant donc d’augmenter à la fois rentabilité et efficacité.

Vous souhaitez vous faire livrer du béton par camion toupie ?
Devis Gratuit

Le BPE et ses appellations

centrale-beton
Centrale à béton - © Profotokris, Fotolia

On peut distinguer 3 types de désignation de BPE : le béton à propriétés spécifiques (BPS), le béton à composition prescrite (BCP) et le béton à composition prescrite dans une norme (BCPN).

Le BPS : c’est un béton pour lequel on définit précisément les caractéristiques désirées. Ce béton doit tout d’abord être conforme à la norme NF EN 206-1, qui est une norme européenne (EN) avec une annexe spécifique à la France (NF). De plus, il est défini par une nomenclature qui va dépendre des 5 critères qui suivent :

  • Sa classe d’exposition : elle correspond au type d’environnement le plus adapté à son utilisation et qui est désigné par 2 lettres (XO, XC, XD, …) désignant la classe d’exposition. Cette classe d’exposition peut être suivie d’un chiffre qui va indiquer le degré d’importance.
    • XO : résistance au gel
    • XC : Corrosion des armatures par carbonatation
    • XD : Corrosion due aux chlorures (origine non marine)
    • XS : Béton exposé au sel marin
    • XF : Soumis à des cycles gel/dégel
    • XA : Soumis à des attaques chimiques
  • Sa classe de résistance à la compression : par exemple C30/35. Le premier nombre désigne la résistance pour des essais en éprouvettes cylindriques (c’est ce nombre-là qui est utilisé en France) et le deuxième pour des essais dans des éprouvettes cubiques (comme c’est le cas au Royaume-Uni ou en Allemagne par exemple).
  • Sa classe de chlorure (Cl) : qui indique sa teneur maximale en ion chlorure par rapport à la quantité de ciment utilisée.
  • Sa classe de consistance (S) qui va dépendre de l’affaissement du béton (elle est déterminée par le test au cône d’Abrams réalisé en laboratoire)
  • La dimension maximale des granulats.

Le BCP : La formule du béton est ici directement prescrite au fabricant. Il est également défini par plusieurs critères :

  • La classe de résistance de ciment
  • Son rapport d’eau sur ciment
  • La taille des granulats utilisés (type, catégorie et teneur maximale en chlorure)

Le BCPN : Ce sont des BCP qui sont définis par le DTU (document technique unifié) 21 à l’article 4.5.3.

Vous souhaitez vous faire livrer du béton par camion toupie ?
Devis Gratuit

Une offre de BPE diversifiée

Béton retardé

C’est un béton utilisé quand on a par exemple un transport assez long entre le chantier et la centrale à béton. On utilise alors des retardateurs de prise, ceux-ci vont ralentir le durcissement du béton afin que ce dernier soit toujours maniable sur chantier. On l’utilise aussi l’été en cas de forte chaleur pour les mêmes raisons.

Béton autoplaçant

Ils sont extrêmement fluides, ce qui leur donne un avantage certain dès qu’on réalise des coffrages. Naturellement homogènes, ils n’ont donc pas besoin d’être vibrés. On les utilise souvent pour la fabrication d’éléments verticaux (voile et poteaux) pour un meilleur enrobage des armatures ou alors pour des dalles.

Pour aller plus loin, voir l'article sur le Béton autoplaçant

Béton coloré

On a l’habitude des bétons gris, mais depuis quelques années, le béton coloré a fait son apparition. Cette coloration peut être obtenue de plusieurs manières, notamment par utilisation de pigments de coloration, par choix de granulats colorés, ou encore par utilisation d’une résine colorée en surface. Il peut par exemple être utilisé pour délimiter les différentes chaussées et donc améliorer la visibilité (zone piétonne, cycliste ou voie de bus).

Béton fibré

La résistance du béton en traction est relativement faible. Avec ce type de béton, on utilise un système de fibres synthétiques ou métalliques pour améliorer cette résistance et donc limiter la fissuration.

Pour aller plus loin, voir l'article sur le Béton fibré

Béton routier

On l’emploie pour désigner les bétons de ciment. Pour n’en citer que quelques-uns : la résistance à l’orniérage, la résistance aux hydrocarbures et la facilité de mise en œuvre sont des avantages de ce type de béton. On peut par exemple les employer dans les stations-service, mais encore dans les tunnels en raison de leur couleur claire qui permettent à long terme de réaliser des économies en termes d’éclairage.

La petite histoire :

Monsieur Judalet souhaite réaliser la dalle de sa nouvelle maison, pour cela il se présente à un magasin Kiloutou pour louer une bétonnière, un niveau laser, une grande règle et peut être même un hélicoptère pour la lisser plus tard.

Quand il reçoit ses sacs de ciment le livreur lui parle du béton autoplaçant et lui recommande pour une mise en oeuvre simplifiée. Monsieur Judalet comprend alors qu’il aurait plutôt dû prendre ce type de béton qui, bien que plus cher à l’achat, lui aurait simplifié le travail et lui aurait évité de devoir louer tout ce matériel.

Corentin Leroy - ESTP, IAE Paris

Issu de l’ESTP et de l’IAE Paris, Corentin porte un grand intérêt aux innovations du BTP, notamment au sujet des travaux publics. Curieux par nature, la recherche des matériaux de demain est pour lui un enjeu fondamental.

Livraison de béton par toupie : Obtenez un devis gratuit en 48h
Votre numéro de téléphone nous permet de vous rappeler pour préciser votre demande.