La fabrication industrielle du BPE

Silos contenant du BPE
Silos à béton - © Maksym Dragunov, Fotolia

La fabrication du béton de manière industrielle est relativement récente. Il a tout d’abord fait son apparition aux Etats-Unis avant de s’imposer timidement en France dans les années 30. Aujourd’hui, c’est tous les ans environ 15 milliards de tonnes de béton qui sont produites chaque année. En France, cet essor ne prendra cependant de l’ampleur qu’après les années 60. Comme on peut d’ailleurs l’observer sur ce graphique, après 1965, la production de béton a explosé.

Evolution de la production du béton

Comme pour toute ressource, la production du béton n’a pas été linéaire. Loin de là elle dépend avant tout de la conjoncture et des besoins dans le domaine de la construction, ce qui explique d’ailleurs des périodes plus creuses.

En France, il y a une répartition globalement uniforme des centrales, sauf pour certaines régions où on constate un pic d’activité.

Les 5 premières régions en termes de tonnage de béton produit (chiffres d’avril 2015 selon l’UNICEM) :

Ile de France 1 674 749
Rhône Alpes 1 254 045
Languedoc Roussillon 865 247
Pays de la Loire 824 465
Bretagne 761 672

Répartition de la production de béton en France

Répartition de la production de béton dans les centrales

La fabrication industrielle

La fabrication industrielle du béton BPE pourrait se résumer en quelques étapes relativement simples. Tout d’abord, il faut s’approvisionner en granulat qu’on déposera par la suite dans un silo quelconque. Comme pour chaque formulation, la granulométrie ne va pas être la même, les granulats sont au préalable tamisés. On les repartit ensuite dans différents silos de stockage qui seront utilisés selon les besoins du jour. Les granulats sont ensuite amenés à l’aide d’une bande transporteuse (tapis roulant qui va acheminer de manière continu les granulats) vers le malaxeur dans lequel tous les composants (l’eau, le ciment, les adjuvants et les fines) vont être mélangés.

Le saviez-vous ?

Le dosage de chaque composant est très important et a été déterminé par une longue batterie de tests en laboratoire afin de trouver la solution optimale. Il est donc impératif de bien respecter les prescriptions. Les dosages d’une centrale sont entièrement commandés. De manière générale, un ou plusieurs opérateurs sont aux manettes et n’ont plus qu’à indiquer un programme et un volume.

Le béton est ensuite acheminé directement sur chantier avec une toupie à béton. Des précautions supplémentaires doivent être prises en fonction de plusieurs critères : temps de transport, température extérieure délais d’application. On a donc l’habitude de bien penser à demander soit des bétons avec retardateurs de prise par temps chaud ou long transport. On peut également choisir des accélérateurs de prise dans la situation où l’on a besoin que le béton fasse prise rapidement, par temps froid ou pluvieux par exemple.

Le schéma ci-dessous récapitule les principales étapes de fonctionnement de la centrale à béton.

Fonctionnement des centrales à béton

Les principaux acteurs

Pour n’en citer que quelques-uns on pourra trouver comme principaux acteurs :

  • Lafarge et Holcim (deux groupes ayant récemment fusionné, devenant depuis le 15/07/2015 le plus gros groupe mondial)
  • Cemex
  • Vicat
  • Unibéton
Corentin Leroy - ESTP, IAE Paris

Issu de l’ESTP et de l’IAE Paris, Corentin porte un grand intérêt aux innovations du BTP, notamment au sujet des travaux publics. Curieux par nature, la recherche des matériaux de demain est pour lui un enjeu fondamental.

Livraison de béton par toupie : Obtenez un devis gratuit en 48h
Votre numéro de téléphone nous permet de vous rappeler pour préciser votre demande.