Couler un linteau en béton

Pose d'un linteau lors d'un chantier

Le linteau est un élément qui va se situer au-dessus d’une ouverture (porte, fenêtre, arc de voute) et va aider à soutenir le poids du mur au-dessus de ces ouvertures. Il peut être réalisé en bois, en pierre, en métal, mais nous parlerons ici des linteaux en béton coulés sur place.

La mise en œuvre

Pose d'un linteau lors d'un chantier

Comme on s’intéresse ici aux linteaux coulés, on va commencer par fabriquer notre coffrage en bois. La mise en œuvre s’effectue en hauteur, il vous faudra donc vous assurer de bien caller votre coffrage en utilisant par exemple 2 étais à écrous en acier à chaque extrémité qui viendront pincer le coffrage et l’empêcher de bouger. Il faudra également vérifier l’horizontalité en le mettant en place. Pour fixer les planches latérales, s’il n’y a pas encore de plafond au-dessus, on pourra utiliser des serre-joints pour bien maintenir le coffrage.

Dans un second temps, on va positionner le ferraillage. Vous allez pouvoir utiliser des chainages carrés reliés entre eux par des fers à béton. Attention, la condition d’enrobage du béton doit toujours être respectée, il vous faudra donc bien penser à surélever votre armature par l’intermédiaire d’une rondelle. Dans le cas où un plafond est présent, vous devrez couler le béton par le haut. Pour le coulage du béton, il faut toujours bien penser à vibrer votre béton pour avoir un béton homogène.

Il ne vous restera plus qu’à décoffrer. Pour cela, utilisez des outils adaptés comme un marteau de décoffrage ou bien un pied de biche, en attendant comme toujours une durée minimale pour laisser au béton le temps de prendre. (Regardez bien les caractéristiques du béton utilisé pour évaluer le temps de prise en fonction des conditions climatiques)

Les variantes au linteau coulé

Il faut bien avoir en tête que couler du béton n’est pas tout le temps la meilleure solution en termes de facilité de mise en œuvre ou même de prix. Dans bien des cas, utiliser du béton préfabriqué est la solution la moins chère. En effet, il faut prendre en compte la main d’œuvre, la durée de mise en place, le temps de pose … Si les dimensions le permettent il est donc intéressant d’en utiliser. Pour un linteau préfabriqué en béton armé d’un mètre sur 20cm, vous devrez dépenser environ 40€.

A l’heure où le béton préfabriqué prend de plus en plus de place, son utilisation devient de plus en plus nécessaire lorsque vous atteignez de grandes portées ou de fortes charges. Prenons par exemple la mise en place des linteaux avec des portées très grandes. En fonction du cas de charge, le béton peut être soumis à des contraintes relativement importantes et une production sur chantier ne fournirait pas assez de garantie. Dans ce cas, il faut alors se tourner vers des éléments préfabriqués en béton précontraint.

Le saviez-vous ?

En général, au-delà d’une limite comprise entre 7 et 10m, le béton armé n’est pas suffisant et il faut utiliser du béton précontraint. Il peut être réalisé sur le chantier, mais il l’est plus facilement en usine.

Corentin Leroy - ESTP, IAE Paris

Issu de l’ESTP et de l’IAE Paris, Corentin porte un grand intérêt aux innovations du BTP, notamment au sujet des travaux publics. Curieux par nature, la recherche des matériaux de demain est pour lui un enjeu fondamental.

Livraison de béton par toupie : Obtenez un devis gratuit en 48h
Votre numéro de téléphone nous permet de vous rappeler pour préciser votre demande.