Réaliser les fondations d’un mur en parpaings de 2m

Avant de construire un mur en parpaings, il est indispensable de réaliser les fondations.

Pourquoi réaliser les fondations d’un mur en parpaings ?

Les fondations jouent un rôle primordial dans la construction d’un mur en parpaings. Elles assurent une bonne répartition du poids de votre mur, et donc une stabilité non négligeable. Aussi, les fondations d’un mur en parpaings vous permettent de monter votre structure sur une base totalement plane, difficilement obtenable sur un terrain vierge quel qu’il soit.

Sans de bonnes fondations, un mur en parpaings de 2m risque fort de s’effondrer avec le temps. Ne négligez donc pas cette étape !

Les étapes de réalisation des fondations d’un mur en parpaings de 2m

Vous souhaitez réaliser vous-même les fondations de votre mur en parpaings de 2m ? Voici les étapes à respecter.


Bon à savoir !

Le temps estimatif de réalisation des fondations est de 1 semaine, séchage compris.




1. Délimiter le terrain

Délimitez avec précision l’endroit où se tiendra votre mur en parpaings de 2m. Pour cela, aidez-vous d’une cordelette et de piquets de bois, que vous planterez sur environ 2 cm. Il est aussi conseillé de bâcher le sol autour de l’emplacement, notamment pour récupérer facilement la terre issue du décaissement.

2. Creuser la fouille

Il s’agit de décaisser votre terrain (c’est-à-dire de creuser la terre jusqu’à la profondeur souhaitée pour les fondations) en fonction de l’épaisseur estimée de ces dernières.

Celle-ci est à estimer en fonction de :

  • La nature de votre sol (friable ou non). Parfois, mieux vaut creuser plus profond pour atteindre une couche de terre dure et être certain(e) de la stabilité de votre mur en parpaings avec le temps. Pensez-y !
  • Le poids et la taille de votre mur en parpaings. Généralement, les fondations d’un mur en parpaings de 2 m sont profondes d’environ 20 à 30 cm.

Dans tous les cas, pensez à prévoir une fouille de quelques centimètres plus profonde que l’épaisseur de vos fondations. Il vous faudra en effet ajouter du treillis soudé pour armer votre structure ainsi qu’une couche de béton de propreté d’environ 5 cm, et ceux-ci ne doivent pas dépasser de la surface.

3. Couler le béton de propreté

Coulez sur environ 5 cm une couche de béton dit “de propreté”. Pour cela, le plus simple reste de vous faire livrer du BPE directement sur votre chantier. Celui-ci est dosé en proportions précises selon la nature de votre ouvrage. Après avoir coulé votre béton, patientez environ une journée de sorte de le laisser sécher.

4. Installer le ferraillage

Pour des fondations solides, installez un ferraillage au-dessus de votre béton de propreté. Celui-ci sera ensuite enrobé par le béton de fondation et servira à armer vos fondations, donc à améliorer leur résistance.

Installez votre ferraillage à environ 3 cm au-dessus de votre couche de béton de propreté, en vous aidant de cales de bois ou de plastique.

5. Couler le reste des fondations

Dernière étape : le coulage de vos fondations ! Ici, il vous suffit de couler le béton dans votre décaissement. Après coup, laissez sécher environ 1 semaine avant de vous atteler à la construction de votre mur en parpaings de 2m.

Les fondations d’un mur en parpaings n’ont maintenant plus de secret pour vous ! Il ne vous reste plus qu’à prévoir rapidement une livraison de béton sur chantier de sorte à pouvoir commencer votre ouvrage dans les plus brefs délais.

Amandine Mioullet -

Amandine est ingénieur de l'Ecole Centrale de Nantes. Elle est à l'origine de la plateforme de commercialisation de béton au particulier allobeton.com